voie n° 1 la crique, 97220 Trinité, Martinique

John Grinder

 

grinder

En tant que linguiste, Grinder s’est distingué dans le domaine de la syntaxe, en travaillant dans les théories de la grammaire transformationnelle de Noam Chomsky. Après avoir étudié avec les sciences cognitives du fondateur George Miller à l’Université Rockefeller, Grinder a été choisi comme professeur de linguistique à l’Université nouvellement créée de Californie sur le campus de Santa Cruz. Ses travaux dans le domaine de la linguistique comprennent le Guide de grammaire transformationnelle (co-écrit avec Suzette Elgin, Holt, Rinehart and Winston, en 1973) et sur ​​les phénomènes de suppression en anglais (Mouton & Co en 1972) John Grinder rédigea également de nombreux articles.

À l’UC Santa Cruz Grinder rencontre Richard Bandler, qui était un étudiant en psychologie. Bandler a commencé à étudier la psychothérapie et invite John Grinder à participer à ses groupes de thérapie. John Grinder est fasciné par les modèles linguistiques utilisés par les thérapeutes efficaces, et en 1974, il fait équipe avec Bandler pour créer un modèle, en s’appuyant sur ​​la théorie de la grammaire transformationnelle, des structures linguistiques utilisées par la Gestalt-thérapie du fondateur Fritz Perls, de la thérapeute familial Virginia Satir et de l’hypnothérapeute Milton H. Erickson. Au cours des trois premières années Grinder et Bandler ont continué à modéliser les différents comportements cognitifs de ces thérapeutes, qu’ils publièrent dans leurs livres « The Structure of Magic Volumes I & II (1975, 1976) », « Patterns of the Hypnotic Techniques  de Milton H. Erickson, Volumes I & II (1975, 1977) » et « Changing With Families  (1976). Ces livres sont devenus le fondement de la Programmation Neurolinguistique.

John Grinder est co-auteur de nombreux autres livres sur la PNL et ses applications, y compris les Frogs Into Princes (1979), NLP Volume I (1980), Tranceformations  (1981), Reframing (1982), Precision (1980), Tortues All The Way Down (1987) et Whispering in the Wind avec Carmen Bostic St. Clair (2001).